Vivre et partager le quotidien d’une personne âgée qui présente des difficultés cognitives peut être une source d’interrogations, et amène parfois à vouloir évoquer son expérience et son vécu.

La psychologue apporte aux proches des connaissances sur la maladie d’Alzheimer et sur le processus de vieillissement. Ces groupes constituent un espace d’échanges et de soutien, pour une meilleure compréhension des troubles observés et une meilleure adaptation aux situations difficiles (agressivité, oublis…).