A l’heure actuelle, chercheurs et professionnels reconnaissent la nécessité d’une intervention précoce auprès des enfants avec autisme.

En effet, la plupart des recherches mettent en évidence des principes déterminants dans l’efficacité de l’intervention :

o La précocité
o L’intensivité
o Besoin d’un environnement éducatif structuré et de stratégies de généralisation
o Approche fonctionnelle des troubles du comportement
o L’implication des parents
o La cohérence des interventions

De nombreux programmes d’interventions (provenant essentiellement des Etats-Unis) ont mis en évidence des effets significatifs sur le développement des enfants. Il a été observé chez les enfants pris en charge, une augmentation des compétences intellectuelles, une amélioration du langage, l’installation de comportements sociaux plus adaptés et une diminution de l’intensité des comportements caractéristiques de l’autisme. De plus, les chances d’insertion en milieu scolaire ordinaire augmentent avec des perspectives d’insertion sociale à l’âge adulte.

La qualité de vie de l’enfant et de sa famille s’améliore.

Bibliographie proposée (non-exhaustive) :

  • Dawson, G., Osterling J. (1997). Early intervention in autism. In The effectiveness of early intervention ( M. Guralnick ed.) PH Brookes, Baltimore
  • Magerotte, G (2001a). Modalités de l’intervention précoce en autisme. Bulletin Scientifique de l’ARAPI, 7, 39-42.
  • Magerotte.G (2001b). L’Applied Behavior Analysis. L’analyse appliquée du comportement en intervention précoce en autisme. Les Cahiers pratiques d’A.N.A.E, 2, 20-23.
  • Magerotte,G & Rogé, B. (2004). Intervention précoce en autisme : un défi pour les praticiens. L’évolution psychiatrique, 69, 579-588.