L’élaboration des recommandations de bonne pratique professionnelle s’intègre dans la mesure 3 du Plan Alzheimer 2008-2012 : « Amélioration du suivi sanitaire des aidants naturels ». Ce rapport s’inscrit dans la continuité du « guide médecin » présenté dans un autre article.

Dans cet argumentaire de la Haute Autorité de Santé, les recommandations présentées portent sur le suivi médical des aidants naturels.

L’objectif est de définir l’organisation et le contenu d’une consultation annuelle qui est proposée aux aidants naturels de patients atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée.

Les études menées estiment à plus de 6 heures par jour la charge de travail des aidants (conjoints, enfants …) pour le maintien à domicile et l’accompagnement de leur proche malade. Le manque d’aides dans la journée entraînent fréquemment, chez l’aidant, des maladies spécifiques telles que :

  • Le stress
  • L’épuisement et les troubles dépressifs
  • Les troubles du sommeil
  • Les maladies cardio-vasculaires…

Force de constater un manque d’informations et d’accompagnement des aidants qui s’épuisent dans la prise en charge de leur proche, il est important et, de toute urgence, de faire connaître et mettre à disposition les aides qui peuvent leur être apportées :

  • Aides permanentes ou non
  • Interventions médicamenteuses
  • Interventions non médicamenteuses :
    • Interventions psycho-socio-éducatives
    • Psychothérapie
    • Structures de répit
    • Groupe de soutien
    • Cours de formation sur la maladie…

Télécharger le PDF complet